Carnet Intime

Accueil / Carnet Intime / Rey Jean-Dominique

Rey Jean-Dominique

Rey Jean-Dominique

Jean-Dominique Rey
Ecrivain, critique d’art
Dans «Jardins des Arts», n°111, février 1964

Tel qu’il est apparu à la lumière de sa récente exposition à la Galerie Creuzevault (9, avenue Matignon, Paris), l’art de Kijno pourrait être l’un des temps forts de la peinture d’aujourd’hui (…)

Kijno est fait pour une certaine condensation qui impose au signe de sa plénitude. Ses formes ovoïdes à fond noir, cernées de blanc à leur base et enfermant un triangle, semblent lancées sur un arrière-plan irréel d’aurore boréale et évoquant quelque symbole primordial, celui d’un monde en fusion surpris dans le mystère de son élaboration. Ailleurs, sur un fond vert, le sommet de l’ovale est doublé d’une ronde des signes, ceux d’un alphabet que le mouvement aide à naître.

Attendons avec impatience la prochaine manifestation d’un peintre qui n’expose que rarement et auquel une certaine solitude permet de réaliser des œuvres mouvementées mais abouties.


Source: catalogue de la rétrospective Kijno au Musée Russe d’Etat Russe de Saint-Pétersbourg, 2006, Palace Editions

Contact

administration@kijno.com

Photos des bandeaux par Alkis Voliotis, voir les photos entières