Carnet Intime

Accueil / Carnet Intime / Cachin Krea Henri

Cachin Krea
Henri

Cachin Krea Henri

Henri Cachin-Kréa
Poète, écrivain
Dans «Introduction à la méthode de Kijno», Centre Noroît, Arras, 1964

(…) Il est grave que l’urgence d’une révolution artistique soit constamment escamotée. Kijno fait front. Il imagine la surface des évidences, le peuple de subversions. Sa démarche n’implique pas une quelconque métaphysique du réel. Elle veut expliquer l’apothéose de la réalité. La peinture moderne échappe ainsi aux catégories. Elle n’est plus abstraite si l’on veut. Encore que les créateurs échappent aux définitions comme s’ils connaissaient instinctivement la puissance annihilatrice des définitions.

Quelque importante que nous paraisse l’intrusion de Kijno dans le mouvement des idées, ce phénomène nous permet exceptionnellement d’affirmer que la qualité de son empreinte laisse loin en arrière la plupart des tentatives qui caractérisent notre lent éveil.

A l’instar de William Blake auquel une étrange parenté l’affilie, le peintre est devenu poète; ou si l’on veut le poète est devenu peintre. Il a assumé le risque terrible qui consiste à transcender l’immanence. Maintenant l’océan est libre. Le peintre peut évoquer à sa guise au cœur des marées, dans la respiration régulière des éléments. Sans crainte il crève les plaines infinies des sargasses embrousaillant la surface du miroir qui ne réfléchit que la ténèbre. Mais la vérité est en vue. Au travers de son prisme désormais apparaissent les notions oubliées (…)


Source: catalogue de la rétrospective Kijno au Musée Russe d’Etat Russe de Saint-Pétersbourg, 2006, Palace Editions

Image title

Contact

administration@kijno.com

Photos des bandeaux par Alkis Voliotis, voir les photos entières