Carnet Intime

Accueil / Carnet Intime / Frédéric Altmann

Frédéric Altmann

Frédéric Altmann

Frédéric Altmann
Directeur du Centre International d'Art Contemporain, Carros


Ce qui me fascine depuis longtemps chez Kijno, c'est sa créativité qui est abreuvée par sa propre histoire de vie : l'exode, l'errance, ses voyages autour du monde.

L'homme ne laisse pas indifférent, c'est un artiste majeur, habité manifestement par ses multiples recherches picturales, d'un haut niveau de ce fait il a échappé à la mode artistique et aux prosternations devant les médias... ainsi, il est indemne d'un badinage oiseux.

Sa religion, c'est l'être humain. Son parcours artistique le démontre avec force et vigueur.

Sa peinture nous apprend à voir les humains avec bonheur et sagesse : "c'est un moine de l'art". C'est aussi un PRE-VOYANT, en effet, notre ami devineles tourments qui habitent le monde : chaque toile est un EX-VOTO. Son oeuvre est un miracle qui nous délivre de l'ennui et de la morosité ambiante.

La couleur est chez lui une aurore, un lever de soleil victorieux.

Figurative ? abstraite ? la peinture de Kijno n'a pas besoin d'étiquette car elle s'adresse au coeur et pour moi c'est primordial.

"Trop de gens se font à l'idée que l'art s'adresse aux yeux. C'est en faire pauvre usage" (Jean Dubuffet).


Source : catalogue de la rétrospective Kijno au Musée Russe d’Etat Russe de Saint-Pétersbourg, 2006, Palace Editions

Contact

administration@kijno.com

Photos des bandeaux par Alkis Voliotis, voir les photos entières