Chronologie

«  Souciez-vous de Ladislas Kijno qui ne froisse pas que des papiers !

C’est un artiste puissant, un peu fou peut-être, enclin à philosopher. »

Propos de Picasso recueillis par Jacques CHANCEL

1921 

Ladislas KIJNO est né à Varsovie en 1921. Sa mère est française (née à Barlin près de Béthune) et son père est polonais. Le père de KIJNO, violoniste au conservatoire de Varsovie, est arrêté pendant l'insurrection de 1905. Déporté en Sibérie, il s'évade.

1925

Après une longue émigration qui passe par le Canada, il s'installe définitivement en 1925 à Noeux-les-Mines dans le Nord de la France.

1936

Dès son enfance, KIJNO dessine et peint tout ce qui l'entoure. A l'âge de quinze ans, il est impressionné par une tête de mineur d'Édouard PIGNON avec qui, il se liera d'amitié, trente ans plus tard.



1938

L'artiste poursuit des études littéraires et philosophiques à Arras et à Lille, à la faculté catholique dans la classe de l'abbé VANCOURT qui lui fait connaitre Jean GRENIER, maître d’Albert CAMUS.


1942

Après une douloureuse crise mystique et métaphysique, KIJNO tombe gravement malade et se verra dans l'obligation de faire de nombreux séjours en sanatorium, au plateau d'Assy en Haute-Savoie, jusqu'en 1954. Il y rencontre l'écrivain Pierre Marois qui le fait pénétrer dans l'univers de Van Gogh, Cézanne et Bonnard. Ses médecins le Docteur Tobé et le Docteur Degeorges l'encouragent dans ses premières recherches picturales.


1943

Première exposition à la clinique de Sancellemoz sur le thème des jeux d'échec où le rapport des lignes et des courbes s'impose à lui de façon structurée Il débute une correspondance avec Paul CLAUDEL et découvre Brocéliande d'ARAGON et Le parti pris des choses de Francis PONGE. KIJNO se pose alors le problème de l'illustration de ces textes sur lesquels il travaillera plus de vingt ans.

1945

Milite avec un groupe pacifiste proche des idées de GHANDI et de Lanza del Vasto.


1946

Dans sa peinture, il aborde ses premières recherches sur le froissage, sur les interférences entre le lisse et le froissé. "L'enfant dit-il, naît froissé, l'adolescent devient lisse, le vieil homme meurt froissé". Cette expérience le fera connaître internationalement. Il achève sa licence de philosophie, fréquente le CENTRE NOROÎT créé à Arras par LEONCE PETITOT où il rencontre BERNARD DORIVAL et GABRIEL MARCEL

1947

Visite de l'atelier de GERMAINE RICHIER par l'intermédiaire de l'une de ses élèves sculpteur, CLAUDE MARY. GERMAINE RICHIER et RENÉ DE SOLIER l'incitent peu à peu à se consacrer totalement à la peinture.


1949

Expose au Salon des Indépendants à Paris. À la demande du chanoine DEVEMY et du Père COUTURIER, KIJNO réalise une Cène destinée à la crypte de l'église d'Assy. À partir de cette expérience, note-il, sa peinture va basculer dans le sens de la démiurgie, du sacré et de la résonance magique.


1954

Il épouse MALOU KERDAVID et s'installe dans la baie du Mont-Saint-Michel. Exposition à la galerie Saint-Placide à Paris, où il est remarqué par FRANCK ELGAR, qui le propose pour le prix de la critique.


1955

Il décide de brûler la totalité de ce qu'il a fait, soit plus de deux cents tableaux et dessins.

S'établit à Antibes peu de temps après le suicide de NICOLAS DE STÄEL. Exposition à la Galerie KAMER à Paris avec ARNAL, BELLEGARDE, BERTINI, HUNDERTWASSER et SUGAÏ. Premières études sur les Figuiers et les Galets. Il se lie d'amitié avec le poète ANDRE VERDET qui manifeste un grand intérêt pour ses expérimentations, avec l'écrivain crétois NIKOS KAZANTZAKI, HANS HARTUNG et ALBERTO MAGNELLI, GASTAUD, SAPONE, LUC FOURNOL, JACQUES DAMASE, KAMER, ROGER VIVIER, R.HAUERT, C.BOURDET, AUDIBERTI, les BOUTHOUL, les BOURGOIS, PRÉVERT, R.LAPORTE, P.ROUX, les RÉGNIER, les NAJAR, les COIRATON, les RADIX, G.LANVIN, MARGUERITE et AIMÉ MAEGHT, MARIANNE GREENWOOD... Il rencontre plusieurs fois PICASSO.


1957

Le conservateur du Musée d'Antibes, DOR DE LA SOUCHÈRE, présente la série de toiles des galets d'Antibes. Exposition à la Galerie HENRI BÉNÉZIT à Paris. Préface écrite par PAUL GAY. Séjour à Madère où il est frappé par les masses volcaniques de la Baie de Funchal. Il commence un travail sur les formes noires et arrondies. Rencontre le réalisateur HENRI-GEORGES CLOUZOT. Peint un fond en métal pour une sculpture en ardoise de GERMAINE RICHIER La rose des sables.

DC PAUL GAY DOR DE LA SOUCHERE ET KIJNODC PAUL GAY, DOR DE LA SOUCHERE ET KIJNO - 1957


Image titleAntibes Germaine Richier, Lad, Malou 



1958

KIJNO s'installe à Paris.
Exposition à la Galerie HENRI BÉNÉZIT à Paris, de la série des Galets de Funchal. Prolongeant sa quête métaphysique, KIJNO se préoccupe des rites magiques de toutes les civilisations, en particulier celles que l'on qualifie de primitives. Techniquement il poursuit l'élaboration de papiers froissés et de toiles dans la dynamique des vaporisations. Dans le cadre de l'Art au village, il décide avec le DR PAUL GAY de créer le groupe Cadran regroupant des peintres de diverses tendances. Par l'intermédiaire du Philosophe JEAN GRENIER, son maître, il fait la connaissance d'HENRI DUPONT. Celui-ci a contribué à l'élaboration des grandes collections d'art contemporain du Nord en introduisant notamment FERNAND LÉGER, ETÈVE, POLIAKOFF, VIERA DA SILVA, ATLAN ... HENRI DUPONT prend KIJNO dans son équipe.


Image titleLadislas Kijno avec Avec JP Bénézit



1959

Exposition au Salon de Mai, invité par GERMAINE RICHIER. Exposition de ses projets d'illustrations d'Ascèse de NIKOS KAZANTZAKI chez FRANCOIS MASPÉRO à Paris. Exposition collective École de Paris présentée à Varsovie par JEAN CASSOU. Écrit un article sur GERMAINE RICHIER, publié dans la revue de JEAN-JACQUES LÉVÈQUE Sens plastique. Participation à la VIe Exposition Peintres d'aujourd'hui France-Italie à Turin avec HERBIN, ZAO WOU-KI, KERMADEC, DEYROLLE, MARYAN, DEBRÉ. Exposition de groupe à la Galerie de l’Ancienne Comédie à Paris avec GENEVIÈVE ASSE, ISTRATI, LARDERA, MADELEINE GRENIER ...

1960

S'installe à Condé-sur-Vesgre dans la forêt de Rambouillet. Il débute la série des Écritures Blanches et développe des variations sérielles autour du motif. À Paris, il réalise ses premiers graffiti politiques sur les murs du quartier Latin. Le livre de JACQUES DAMASE, Les dessins de KIJNO éditions Tisné, est sélectionné parmi les cinquante meilleurs livres de l'année à la Hune à Paris. Exposition de papiers froissés à la Galerie NUMAGA à la Chaux-de-fonds (Suisse). Exposition l’atelier de Germaine Richier à la Galerie CREUZEVAULT à Paris. Exposition Pierre-Jean Oswald présente ses auteurs et ses illustrations à la Galerie A.G. rue de l'université à Paris. LAUBIÉS, FERRO (devenu par la suite ERRO), MATTA, tous militants contre la guerre d'Algérie y participent. KIJNO y présente des interventions graphiques sur les poèmes d'HENRI KRÉA. Exposition Young French Painters aux Etats-Unis. Il s'agit de douze peintres présentés par BERNARD DORIVAL, Conservateur du Musée National d'Art Moderne. Exposition Aspects de l'Art contemporain organisée par Sens Plastique à l'Université de Caen avec ALECHINSKY, BENRATH, BERTINI, CORNEILLE, FICHET, GASTAUD, GRENIER, HARTUNG, LAUBIES, RANCILLAC, TYSZBLAT. Sculptures de peintres où il expose deux sculptures, l'une en métal pur et l'autre polychrome, à la Galerie CLAUDE BERNARD à Paris. Fait partie du groupe Présence dans l'abstraction chez MARCELLE DUPUIS, avec BELLEGARDE, BENRATH, BRYEN, DUBUFFET, FAUTRIER, HARTUNG, LANSKOY, LAUBIES, MANESSIER, MESSAGIER, MATTA, MICHAUX et UBAC. Exposition à la Galerie MOTTE de Genève.


1961

Réalités nouvelles première exposition personnelle de KIJNO à la Galerie HENRI DUPONT à Lille. École de Paris à la Galerie CHARPENTIER à Paris. Chaque année depuis 1953 à 1963, la galerie présente différents courants de "tradition française". Les Revenants, exposition organisée au Musée d'Antibes par DOR DE LA SOUCHÈRE. Trente-six dessins contemporains, exposition de groupe à la Galerie JACQUES MASSOL à Paris.


1962

Dans ce qu'il appelle sa «spéléologie mentale», KIJNO pénètre de plus en plus en profondeur dans les rites magiques, dans le sens du métissage des cultures et du rapport de l'art avec l'inconscient collectif. La forme sphérique devient un leitmotiv dans son langage formel. Diptyques et triptyques de Maîtres et de jeunes peintrescontemporains à la Galerie HENRI CREUZEVAULT. Exposition de Petits formats, Galerie PIERRE DOMEC à Paris, avec BERTHOLLE, GASTAUD, LAPICQUE, LAPOUJADE, LE MOAL, PIGNON, PRASSINOS, WOGENSKY.

Kijno avec un oeuf d’autrucheKijno avec un oeuf d'autruche



1963

Rencontre SONIA DELAUNAY par l'intermédiaire de JACQUES DAMASSE.

Il ne cessera de la voir jusqu'à sa mort. SONIA lui prêtera l'atelier de ROBERT DELAUNAY (rue Vercingétorix à Paris) que fréquentèrent MONDRIAN, ARP et MANSOUROFF. Présentation de trente toiles à la Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris. L'Oiseau qui n'existe pas, exposition au Musée d'Art Moderne de Paris autour d'un poème de CLAUDE AVELINE.

Sonia Delaunay et KijnoKijno et Sonia DELAUNAY



1964

Première apparition dans l'oeuvre de KIJNO du thème des Cosmonautes, des bilboquets et de la conquête de l'espace. Suite d'expositions en Amérique du Sud, dont le Musée de l'université de Porto Rico. Participation au Salon annuel de Gravelines (Nord) avec POLIAKOFF, GILLET, VIEIRA DA SILVA, KEY SATO, LAGAGE, VAN HECK, ISTRATI, ZACK. Quelques aspects de la figuration dans la peinture contemporaine, Galerie HENRI DUPONT à Lille. Il s'agissait de la présentation de toiles anciennes. Participation à la première Exposition de l'École de Saint-Paul-de-Vence. Exposition L'Art et la révolution algérienne à Alger qui a regroupé les peintres ayant milité pour l'indépendance de l'Algérie.

1965

KIJNO développe de grandes formes figurales ou emblématiques puis élabore de grands cycles à caractère allégorique. Magie de l'objet à la Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris. MATTA y présente le Berceau du cosmonaute et KIJNO Le cercueil du poète qui donneront lieu à une violente polémique dans la critique internationale.Rencontre FLORENCE GARNIER et OLIVIER PINTON et réalise avec eux une tapisserie tissée à Aubusson. Exposition au Cercle Noroît d'Arras. La préface-livre accompagnant les dessins de KIJNO est écrite par HENRI KRÉA. Il participe à cette occasion à de nombreux débats sur le thème de La Peinture et de la Poésie, dans les régions minières : Lens, Douai, Béthune.
Les peintres et la révolution du mouvement
, exposition de groupe à la Maison de la Jeunesse et de la Culture Paris-Mercoeur. Le fantastique dans l'art contemporain, Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris. Table d'orientation provisoire pour une lecture de l'art d'aujourd'hui, exposition du groupe de JEAN-JACQUES LÉVÈQUE au Musée d'Art Moderne de Céret (Pyrénées Orientales). Premier contact avec l'architecte ANDRÉ LURÇAT. Expose à la Galerie MOTTE de Genève, soixante toiles, dessins, collages, sculptures en bois et tapisserie. Début de la série Les horribles Blasons de la Guerre, et de Variations sur le Jazz. Rencontres devant, série d'expositions-débats à la Galerie HENRI BÉNÉZIT à Paris. JACQUES PERRY lui demande de participer à son roman La vie d'un païen et à la mise en scène de sa pièce l'Équation avec PIERRE FRESNAY.


1966

Quarante peintres inspirés par le Jazz, à la Galerie ZUNINI à Paris. Exposition de groupe organisée par Mme TUBIANA et GEORGES LAMIOT au Relais Bisson. Exposition de groupe, sous l'égide de l’Union desArts Plastiques au Château d'Angers. Exposition de groupe L’Art au village à la Mairie de Boège (Haute-Savoie). Exposition de trente tapis commandés et édités par JACQUES DAMASE chez KNOLL à Paris. Animation de stages d'initiation picturale de mineurs, ouvriers et enseignants à Boulogne-sur-Mer. Livres et tapisseries, exposition au Staatliches Museum de Berlin avec SONIA DELAUNAY et ATLAN organisée par JACQUES DAMASE. Paysages pour un poème, exposition organisée dans le cadre du Festival de l'Ile Saint-Louis, à la Galerie La Galère à Paris. Expressions et rencontre : manifestation organisée au Musée des Beaux-Arts de Neuchâtel. Participation au Salon de Juvisy. Réalisation de deux mosaïques de 25 m de long et 11 m de haut pour la décoration du Gymnase de Juvisy-sur-Orge (Essonne), architecte PAUL OHNENVALD.


1967

Table d'orientation pour une sculpture d'aujourd'hui à la Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris imaginée par JEAN-JACQUES LÉVÈQUE. Présentation d'une structuration en boules de lièges peintes en blanc qui amorce la série de toiles Variations sur la structure 21. Exposition de collages et des maquettes des mosaïques de Juvisy, à la Galerie HENRI DUPONT à Lille. Salon des artistes décorateurs à Paris où il présente une tapisserie. Peintures et sculptures de poche, exposition de groupe à la Galerie ROGER LE GRALL à Paris. Donner à voir, exposition organisée à l'occasion du XVIIIe Congrès du Parti Communiste français, rassemblant des oeuvres qui témoignent de la peinture, de la sculpture et de la tapisserie contemporaine depuis LÉGER, MIRO et PICASSO jusqu'à VIERA DA SILVA, VASARELY, PIGNON, TAL COAT, MATTA, BELLEGARDE ... Participation au VIIe Salon d'Art Contemporain de Villejuif. Pour une école de monstres, à la Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris. Intergraphik 67, exposition internationale d'Art graphique de Berlin. L'âge du Jazz, présentée au Musée GALLIÉRA à Paris et au VIIIe Festival International de Jazz d'Antibes. Peinture de Mai, exposition de groupe à la Galerie FACCHETTI à Paris. Dix ans d'Art Vivant 1955-65 à la Fondation MAEGHT à Saint-Paul-de-Vence. Exposition L’école de Paris au Musée GALLIÉRA à Paris.


1968

Exposition de tapis avec SONIA DELAUNAY à la Galerie NUMAGA à Neuchâtel. Dessins présentés à la Maison de la Culture du Havre, de Fécamp et de Dieppe. Exposition de groupe à la Maison de la Culture de Colombes (Hauts-de-Seine). Exposition de gouaches avec JAMES PICHETTE à la Galerie ROGER LE GRALL à Paris. Journée des intellectuels pour le Vietnam qui regroupe 200 peintres exposant une toile en hommage au peuple Vietnamien au Palais des sports de Paris. Réalisation d'une couverture de Clarté. Débat avec les étudiants de la Faculté des Sciences d'Orsay. Vision 68, exposition-débat organisée par JEAN-JACQUES LÉVÈQUE et JEAN-DOMINIQUE REY, salle du Jeu de Paume du château de Fontainebleau. Évolution, titre du Salon d'Asnières auquel KIJNO participe. Exposition de dessins, suivie de débats à la Maison de la culture du Havre, de Fécamp et de Dieppe. Des formes inventées, exposition de groupe à la Galerie VERCAMER à Paris. Jouets et jeux d'artistes d'aujourd'hui, exposition à la Galerie ROGER LE GRALL à Paris. Mouvement de la Paix, exposition qui s'est tenue à Paris et à Tours.


1969

Participation au Jury Prix de la peinture de Vitry-sur-Seine en qualité de fondateur, aux côtés de BRYEN, CHAVIGNIER, LABISSE, PIGNON, SINGIER, BRAM VAN VELDE, et XÉNAKIS ... Lauréat du Prix annuel de la Société d'encouragement à l'art et à l'industrie à Paris, au titre de l'art mural avec l'architecte JOHNSON et MATRA. KIJNO débute le thème des Balises


1970

KIJNO prend une part active au mouvement visant à ce que le Ministère des Affaires culturelles obtienne 1% du budget national pour assurer la décoration des édifices. Exposition à la Galerie HENRI DUPONT à Lille. Participation à la XI° exposition de l'Union des Arts Plastiques de Saint-Etienne de Rouvray (Seine-Maritime). Réalisation d'une mosaïque, avec LUIGI GUARDIGLI, pour une tour HLM de Vitry. Exposition de groupe sur le thème L'Art et la ville à Pantin. Sur les traces du noir et blanc, exposition de groupe à la Maison des Arts et Loisirs de Thonon-les-Bains et à l'Art au village en hommage au DR. PAUL GAY. Exposition de groupe à Fort Queyras (près de Briançon) au Centre culturel fondé par HENRI CREUZEVAULT. Rencontre RAOUL-JEAN MOULIN qui deviendra secrétaire général de l'Association Internationale des Critiques d'Art (AICA). Le Jardin de Matisse, exposition imaginée par RAOUL-JEAN-MOULIN à Châtillon. Présence européenne, exposition de groupe à la Galerie VERCAMER à Paris. Exposition avec le sculpteur ALBERT FÉRAUD, Galerie GRÉGOIRE à Marseille.

1971

1956-1971. Quinze ans de peinture, rétrospective, aux Musée des Beaux-Arts du Havre. Réalisation avec LUIGI GUARDIGLI, d'une accumulation de rochers recouverte de mosaïques pour le C.E.S. Olivier-de-Serres à Viry-Châtillon, puis pour le C.E.S. Louise Michel de Saint-Etienne du Rouvray à la demande de GEORGETTE GOSSELIN et de la municipalité. Rétrospective à la Maison de la Culture de Rennes, Propositions pour un jeune collectionneur à la Galerie Regency à Paris; Symposium de Mannheim (R.F.A.).

Major Modern Art, à la NORBERT Gallery à Houston au Texas. Le combat d'ANGELA DAVIS inspire une nouvelle thématique à KIJNO. La Cène, réalisée en 1949 pour l'église d'Assy, ainsi que les oeuvres de LURCAT, LÉGER, GERMAINE RICHIER, MATISSE, ROUAULT, BAZAINE ... sont classés monuments historiques.

Kijno - Musée du HavreMusée du Havre


Image titleLadislas Kijno avec Angela Davis




1972

Séjours au Japon, où il découvre le jardin de Ryôan-Ji et à Moscou où il a la révélation des Icônes d'ANDREÏ ROUBLEV, en particulier la Sainte Trinité. KIJNO, RENÉ DU SOLIER, le musée de poche. Participation au spectacle poétique de JEAN SIGNÉ à la Maison de la Culture de Rennes. Livres en Folie, exposition au plateau d'Assy. Hommage à Andreï Roublev, exposition de peintures et papiers froissés au Tremblay (Yonne). Exposition Andreï Roublev à la Galerie Soleil à Paris. Participation à un débat organisé par PIERRE GAUDIBERT à l'ARC, sur le thème La forme sérielle. GÉRARD ET GEORGETTE GOSSELIN avec la municipalité présentent les peintures de KIJNO et les sculptures de FÉRAUD avec une préface de RAOUL-JEAN MOULIN dans le cadre du Xe festival culturel de Saint-Etienne du Rouvray.

Ne crevez pas comme des chiens, exposition réunissant la poésie et la musique à la Maison de la Culture de Rennes. Exposition à la Galerie SAPONE à Nice. Maîtres du Nord et des Flandres, au Château Lavigne à Bondues (Nord) et à la Galerie d'Ornano à Paris.

Image titleFéraud, Ladislas KIJNO, Raoul-Jean Moulin


1973

Séjours en Californie, au Mexique et à New York. Exposition de peintures et sculptures intégrées de KIJNO et FÉRAUD Hommage à Andreï Roublev à la Galerie MOTTE à Genève. Exposition Études sur Hiroshima à la Galerie EDOUARD MANET de Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Participation à la création de grandes structures colorées au Plateau d'Assy avec FÉRAUD, GASTAUD et GUINO, sur un poème de JEAN-PIERRE LEMESLE, initiateur de l'exposition Sculpture en montagne. Exposition à la Galerie RENÉE LAPORTE à Antibes. À la suite d'une violente rechute de santé, il est hospitalisé à la Pitié Salpetrière à Paris, dans le service de son ami, le Professeur JEAN-PAUL CAMUS qui s'intéresse à sa peinture depuis 1960.

Atelier FéraudAtelier Albert Feraud - Icônes pour Roublev


1974

KIJNO quitte Condé-sur-Vesgre (Yvelines) pour s'installer à Saint-Germain-en-Laye. Les grandes collections du Nord au Palais des Beaux-Arts de Lille.


1975

Pour la série NÉRUDA, KIJNO met définitivement au point la technique de froissage des toiles, élaborée dès 1956. "Signes et gestes", 1959-1962 à la Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris. Préface de JEAN-JACQUES LÉVÈQUE. KIJNO y rencontre MICHEL LANCELOT. Il rencontre également ANGELA DAVIS, avec qui il milite.
Hommage à Angela Davis et aux Frères de Soledad
, Galerie HENRI CREUZEVAULT à Paris. Exposition à la Galerie SAPONE à Nice, préface de RAOUL-JEAN MOULIN et présentation du livre de JONAS, illustré par l'artiste en 1957, édité par la Galerie SAPONE. KIJNO et KARSKAYA exposition au service culturel de la municipalité de Trappes (Yvelines). Salon de Mai à Paris. Leçons d'anatomie à la Galerie JACQUES DAMASE à Paris. Hommage à Arp et Magnelli, exposition au Centre Noroît à Arras. Participation à l'exposition 15 peintres autour de la revue Exit, organisée par JEAN-MARIE GIBBAL et OLIVIER KAEPPELIN.


Image titleAntoni Clavé, Hans Hartung, Ladislas Kijno et Antonio Sapone  
Photo André Villers 



Creuzevault Creuzevault "Signes et Gestes" - 1975


1976

Stèles pour Néruda, exposition à la Galerie 22 à Paris. Préface de RAOUL-JEAN MOULIN. Exposition à la Galerie JACQUES DAMASE à Bruxelles. Expositions avec des sculptures d'ALBERT FÉRAUD, à Châtillon. Présentation de 50 papiers froissés pour les Boucheries Célestes d'ANDRÉE CARAIRE, Galerie des Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris. Hommage à Edouard Pignon auquel il participe au Centre Noroît à Arras. Exposition à la Société Rank-Xeros à Paris organisée par JACQUES PORTE.


1977

Stèles et étendards pour une forêt brûlée, papiers froissés présentés au Château de Castelnou de JACQUES MASO à Thuir (Pyrénées-Orientales). Museo alternativo de Remo Brindisi. Lido di Spina au Palazzo dei Diamanti à Ferrare (Italie).


1978

L'âge du Jazz au Musée GALLIÉRA à Paris. Exposition à la Galerie MALMGRAN de Göteborg (Suède). Collages et dessins, de la série des Horribles Blasons de la guerre à la Galerie l'Art et la Paix à Paris. Exposition à l'Union des Arts Plastiques de Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime). Toiles et papiers froissés à la Galerie La Loggia à Bologne (Italie). Exposition au Collège Jules Grévy de Poligny (Jura). Icônes pour un voyant, en hommage à RIMBAUD, Galerie du Verger de RÉGIS DORVAL, le Touquet (Pas-de-Calais). Exposition à la Galerie CLAUDE CLÉMENT à La Grange des Carmes de Gray (Haute-Saône). Art Contemporain 78, exposition au Musée EUGÈNE BOUDIN à Honfleur. Biennale de Sao-Paulo. GILLES PLAZY invite KIJNO qui refuse de participer à cette manifestation pour protester contre la dictature au Brésil.


1979

Exposition chez ROCHE et BOBOIS à Besançon. Toiles et papiers froissés à la Galerie BONAPARTE à Milan (Italie). Papiers froissés pour le livre Le Dragon Bleu de GILLES PLAZY à la Galerie DE LARCOS à Paris. L'Art au Présent, exposition au Palais des Beaux-Arts de Lille. Jacques Damase, trente ans d'éditions d'art au Centre GEORGES POMPIDOU à Paris et au Planetario de Trieste (Italie). Exposition à Septentrion, Marcq-en-Baroeul (Nord). Exposition avec KARSKAYA et CSAKY à la Galerie FRANCOISE TOURNIER à Paris. Exposition avec PIERRE GASTAUD à Rio de Janeiro organisée par Luc FOURNOL. Le Musée Volé de Michel Lancelot à la Galerie BRACHOT à Paris. Présence contemporaine, exposition à Aix-en-Provence.


1980

Trente toiles froissées (6m x 1,20 m) composent le Théâtre de Neruda présenté au pavillon français de la Biennale de Venise par GILLES PLAZY, commissaire. Exposition à la Fiera d'Arte de Bari en Italie. Sonate à quatre mains à la Galerie RÉGIS DORVAL, Le Touquet (Pas-de-Calais). Exposition de peintures et sculptures avec Albert Féraud. Exposition au Centre d'Action culturelle de Montbéliard. Participation à la Biennale Internationale de la gravure à Cracovie en Pologne.

1980 Pavillon français de la Biennale de Venise le théâtre de Neruda, Malou et une amiePavillon français de la Biennale de Venise le Théâtre de Neruda
Malou Kijno et une amie - 1980


Ladislas et Malou KIJNOMalou et Ladislas KIJNO

1981

KIJNO et la poésie, exposition organisée par GILBERT EROUART au Centre Culturel français de Rome et de Milan. Après JOSEPH BEUYS, la Galerie SANTORO à Rome, consacre une exposition à KIJNO. Exposition à la Galerie La Colomba et à la Galerie La Loggia, à Bologne. Exposition organisée par l'Académie des Beaux-Arts de Macerata, à Milan. Le Théatre de Neruda au Palazzo Reale de Caserte (Italie) avec la collaboration du Conseil provincial.


1982

Nombreux séjours de travail en Italie. Ne cesse de militer pour les droits de l'homme, et en particulier pour ceux des artistes dans la société. Les jours et les nuits de Virgile, exposition à la Galerie GS2 de Caserte (Italie). Exposition à la Galerie BONAPARTE à Milan. "Soixante-sept variations sur les bronzes de Riace, exposition organisée par l'Académie des Beaux-Arts de Catane (Sicile). L'Art d'aimer d'Ovide à la Galerie RÉGIS DORVAL, le Touquet (Pas-de-Calais). Miroirs et blasons pour un troubadour inconnu, exposition à la Galerie Chappe-Lautier à Toulouse. Abstraction, Galerie ABCD à Paris. Performance avec son ami polonais TOMEK KAWIAK dans une petite île de la Guadeloupe.

1983

Papiers froissés et toiles froissées de 1965 à 1982, exposition organisée par le Centre Noroît d'Arras (Pas-de-Calais). "Shoot Again" organisée par JEAN-PIERRE LEMESLE à l'Espace Cardin à Paris. Oeuvres anciennes exposées à la Galerie STORME À Lille. Présentation au Salon du Livre, au Grand Palais à Paris, du livre Linos-froissage de KIJNO, conçu et réalisé par MATHIAS PEREZ, avec en particulier un texte de BERNARD NOËL. Exposition avec ALBERT FÉRAUD au Musée de Belfort. KIJNO et la poésie, exposition à la librairie Le Soufflet vert à Paris. Exposition des variations de KIJNO sur les bronzes de Riace, organisée par LYDIA ORLOVA-ARTIAS au Palazzo Communale de Numana (Italie). Réalisation d'un grand triptyque de toiles froisées en hommage à MAX-POL FOUCHET, destiné à la décoration de la bibliothèque-médiathèque de Châtillon. Après un séjour en Chine, au printemps, en compagnie de son ami, le peintre CHU TEH CHUN, il commence la réalisation de son grand cycle thématique "Retour de Chine" qui fut présenté par l'Ambassade de France au Grand-Duché du Luxembourg en 1984, par la ville de Saint-Germain-en-Laye en 1985, à la fondation du Château de Vascœuil en 1987 et au Prieuré d'Airaines en 1990. En décembre, voyages d'études au Musée du Caire et à la pyramide de Sakkarah.

1984

Hommage à BÉLA BARTOK, exposition organisée à la Galerie MOTTE À Genève. Retours de Chine, exposition au Grand-Duché du Luxembourg. KIJNO insolite, exposition au Centre Culturel français du Luxembourg. Les Métamorphoses, oeuvres récentes présentées par JEAN-CHARLES AULNER et JEAN-PAUL SCHNEIDER à la Galerie Luxembourg. Exposition dans le cadre de Syn'Art, Galerie MONIQUE DE BEAUCORPS à Paris. Invité d'honneur au Grand Salon des Arts Plastiques au Musée d'Amiens (Somme). JEAN-CLAUDE CASADESUS dirige Carmen au Théatre d'Orange. Aux côtés de l'Orchestre National de Lille figurent BARBARA HENDRYCKS, CARERAS, VAN DAM. Lors des répétitions, KIJNO réalise une série importante de dessins autour de cet opéra. Il se lie d'amitié avec le chef d'orchestre. Retour en Egypte, à Louxor et Karnak où il travaille sur les Hiéroglyphes et les signes de la Vallée des Rois.

1985

Retour de Chine, exposition organisée par MICHEL PÉRICARD, Maire de Saint-Germain-en-Laye au Manège royal de la ville. Douze toiles anciennes et récentes choisies par RÉGIS DORVAL, exposition organisée dans sa Galerie à Lille. KIJNO et la poésie exposition au Centre de Développement culturel du Boulonnais à Boulogne-sur-Mer. Premières présentations en France du Théâtre du Neruda (exposé à la Biennale de Venise en 1980) et des variations sur les Bronzes de Riace (réalisés en Italie en 1981) au Musée d'Art Contemporain de Dunkerque. Un spectacle de danse a été donné à cette occasion en hommage à KIJNO avec la participation graphique du peintre, le groupe de danse Hindoue de Menaka, le compositeur ALAIN KREMSKI et ses bols tibétains. Création au Lycée Henri-Senez d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) une série de grandes toiles froissées sur le thème Du charbon au laser. Exposition à la Galerie HÉLÈNE TRINTIGNAN à Montpellier. À la Galerie COLETTE CREUZEVAULT à Paris, exposition avec FASSIANOS, LAM, ZAO WOU-KI, DUBUFFET, NIKI DE SAINT-PHALLE, CÉSAR, GERMAINE RICHIER et KALINOWSKI. JACK LANG décerne à KIJNO la distinction d'Officier des Arts et des Lettres.

1986

Première des expositions itinérantes en France et à l'étranger, proposée par JEAN-PIERRE RIVES avec le sculpteur FÉRAUD et le photographe GASTON, dans le cadre du mécénat de la société Pernod à Créteil. Le Parti-pris des choses, exposition organisée à Aubigny-sur-Nère, au Château des Stuarts, en Sologne, du travail que KIJNO a réalisé sur l'oeuvre de FRANCIS PONGE au IXe Festival de poésie murale. Trois expositions simultanées d'estampes et oeuvres sur papier, choisies par le DOCTEUR WERNER SCHMIDT avec SONIA DELAUNAY et JAMES PICHETTE à Dresde, au Cabinet des Estampes. KIJNO, trente ans déjà. 1956-1986, rétrospective au Musée de Toulon (Var). À ce moment-là les docteurs Nerina et Charles Profizi, qui étaient à l'origine de cette rétrospective, lui font connaître le Professeur David Khayat, du Centre d'oncologie de l'hôpital de la Salpêtrière à Paris, avec qui il entreprend une longue expérience d'une possible influence bénéfique de l'art dans l'accompagnement des traitements de certaines longues maladies ; KIJNO fait appel à plusieurs de ses amis peintres et sculpteurs pour participer à cette recherche. Cris et Silence, exposition à la Galerie SAPONE à Nice. Exposition Pastel contemporain français à Séoul (Corée). Exposition au Palais Rihour de Lille. Hommage à Tintin, exposition itinérante organisée par l'O.R.C.E.P. de Lille avec JACQUELINE STORME.


Image titleJean-Pierre Rives et Albert Féraud dans l'atelier de ce dernier 



Jean-Pierre RIVES, FERAUD et KIJNO - Photo Didier DEVOS


1987

KIJNO travaille sur la poésie d'ANDRÉ ROCHEDY et de GENEVIÈVE RAPHANEL. Exposition au Centre Culturel français de Valence (Espagne) et à la Galeria Italia d'Alicante. "Retour de Chine III", exposition à la Fondation du château de Vascoeuil, de Maître FRANCOIS PAPILLARD. Cinq années d'acquisitions du Fond d'Art Contemporain, exposition organisée à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Exposition avec FÉRAUD et RIVES à la Maison des Arts et Loisirs de Sochaux. Musée pour MANDELA, exposition itinérante dans le Nord-Pas-de-Calais.

1988

Le président FRANCOIS MITTERAND lui remet la légion d'honneur. Proposition d'un regard sur l'oeuvre de KIJNO exposition à la Galerie RÉGIS DORVAL de Lille et au Musée de Verviers (Belgique). Présentation des premières gravures froissées par l'éditeur JACQUES BOULAN au Grand Palais, dans le cadre du SAGA à Paris. Le sacre du printemps, petites et grandes icônes en hommage à IGOR STRAVINSKI. Galerie de Luxembourg ERNA et JEAN-CHARLES AULNER. Exposition avec FÉRAUD et RIVES à la Galerie Artko de Toulouse. Aspects de l'Art abstrait des années cinquante, exposition organisée par la Fondation Pernod. Exposition à la Galerie GRECA de Barcelone (Espagne). Participation à la Foire Internationale d'Art Contemporain de Los Angeles présenté par la Galerie MOTTE de Genève. 1er séjour à Tahiti.

1989

Participation à La passion de Dunkerque, collection de GILBERT DELAINE, exposition itinérante : Hôtel de ville de Paris et Musée d'art contemporain de Dunkerque en 1989, Czestochowa et Varsovie en 1992, île sur Tet en France et Ve biennale d'art sacré, Pescara (Italie). Salon de Mars à Paris, présenté par COLETTE CREUZEVAULT et MARIO NOBILI. Cent peintres et sculpteurs pour la Révolution française, à l'Espace Messidor à Paris. Quatorze peintres pour le 14 juillet, exposition organisée à Saint-Germain-en Laye. Présentation de La Grande icône en hommage à Michelet par Maître PAPILLARD au château Vascoeuil. Les peintres et le premier Mai, peintures monumentales présentées à Vitry-sur-Seine. Foire "Art-Jonction" à Nice. Exposition à la Galerie HÉLÈNE TRINTIGNAN à Montpellier. Aspects of Contemporary Painters in Paris, exposition organisée au Musée d'Art de Taiwan. Exposition de trente variations sur journal froissé, réalisées à partir de tableaux de GAUGUIN au Musée GAUGUIN à Tahiti. Introduction de GILLES ARTUR.

1990

3e séjour à Tahiti et au Musée GAUGUIN. Exposition à la Galerie Agora à Marseille. Participation à la Foire d’Art internationale de Stockholm. Le Visage dans l'Art Contemporain, exposition organisée par ALAIN AYACHE au Musée du Luxembourg à Paris. Travaille avec MESSAGIER et les enfants de l'école PAUL FORT de Villeneuve d'Ascq, école animée par BERNARD PACCOU. A cette occasion, il réalise avec les élèves le plus grand papier froissé du monde (36 mètres) déployé sur toute la hauteur du Musée d'Art Contemporain de Dunkerque. Une vidéo rend compte de cette performance. Vincent et nous hommage à VINCENT VAN GOGH à Saint-Etienne du Rouvray. Cinquante ans de réflexion et d'actions dans l'art contemporain, exposition au Centre Noroît d'Arras. JEAN GRENIER, exposition organisée par le Musée de Morlaix. Exposition itinérante Couleurs de la vie. Cent artistes témoignent pour l'homme à Paris, Prague, Fort-de-France, Berlin, Athènes, Tokyo. KIJNO est invité par MGR VILNET à réaliser la rosace pour la façade ouest de la cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille, aux côtés de l'architecte PIERRE-LOUIS CARLIER, dans une structure de PETER RICE (réalisateur de la pyramide du Louvre de PEÏ) et du sculpteur JEANCLOS pour le portail de bronze. À Tahiti, au Musée GAUGUIN, KIJNO se lie d'amitié avec REINE et VICTOR MERLHÈS (spécialiste de la correspondance de GAUGUIN).

Image titleGalerie Agora avec André Villers



1991

Participation à ARCO à Madrid. Oeuvres présentées par la Galerie PATRICE TRIGANO de Paris. Participation à la Foire d’Art internationale de Tokyo avec la Galerie TRIGANO de Paris. Participation à la Foire Internationale d’Art Contemporain de Milan avec la Galerie SAPONE de Nice. Participation à la FIAC à Paris avec la Galerie PATRICE TRIGANO. Icônes pour une nuit solaire de la série Retour de Tahiti, Galerie PATRICE TRIGANO, à Paris. Exposition itinérante Arthur Rimbaud, l'homme aux semelles de vent, qui s'est tenue au Musée EDOUARD CHAMPION, Le Touquet (Pas-de-Calais). Les Apocalypses, Manège royal de Saint-Germain-en-Laye. 30 ans d'art dans le Nord Pas-de-Calais biennale de peinture par le groupe Art-Présent à Arras. Ve Biennale de l'estampe contemporaine, au Centre d'art Contemporain de Rouen. Biennale de Milan Retour de Tahiti, one-man show par le Galerie SAPONE de Nice, en présence de GILLES ARTUR, Directeur du Musée GAUGUIN. Participation à l'exposition Jesteśmy, au musée ZAHETA de Varsovie. Elle réunit les oeuvres d'artistes polonais ou d'origine polonaise résidant et travaillant à l'étranger. Nouveau séjour à Tahiti dans le cadre de l'Atelier des Tropiques du musée GAUGUIN.

1992

Retour de Tahiti 91 à la Galleria Nuova Gissi à Turin. Cours à l'École de musique d'Angoulême sur le thème des rapports de la musique et de la peinture avec ELISABETH SIKORA, Compositeur et compatriote. L'oeuvre Hiroshima donnée par KIJNO au peintre BALMÈS pour le Musée de la Solidarité SALVADOR ALLENDE est désormais exposée au Musée des Beaux-Arts de Santiago du Chili. Participation à des ateliers d'arts plastiques, à Feignies, avec JEAN-PIERRE JOUFFROY. Réalisation de huit bannières-poèmes et flammes sérigraphiées, sur le thème des Jeux Olympiques, avec l'aide d'HÉLÈNE PICARDI pour la Fête du Lilas de Vitry-sur-Seine. Jazz-image à la Galerie Pluriels à Deauville. Il poursuit les travaux préparatoires à la réalisation de la rosace de la cathédrale de Lille, en collaboration avec PETER RICE, DUTTON et KUTTERER sous la direction de PIERRE-LOUIS CARLIER. La maquette de la cathédrale est ensuite présentée lors de la remise de la Golden Royal Medal à PETER RICE à Londres. "Oeuvres récentes", Galerie La Colomba d'Arte Latina en Italie. La Galerie s'expose, Galerie PATRICE TRIGANO, FIAC à Paris. Participation à l'Université Libre de Saint-Germain-en-Laye, à la leçon du Professeur JEAN RUDEL sur le thème des Résurgences du mythe dans la peinture contemporaine. Carte blanche à JEAN-CLAUDE CASADESUS, exposition itinérante. Nouveau séjour à Tahiti où il désire de plus en plus s'installer définitivement DANIEL LEMAITTE qui dirige le grand atelier des arts plastiques à Feignies dans le Nord organise une exposition KIJNO-JEAN PIERRE JOUFFROY. JOUFFROY qui a initié KIJNO à la gravure avec rotative sur Rhodoïd.

1993

L'Apocalypse exprimée par douze peintres exposition au Cercle Noroît d'Arras. Participation au SAGA à Paris, avec les éditions JACQUES BOULAN qui présentent le livre-objet, fixe et le mobile, réalisé par KIJNO et ANDRÉ VERDET, sur le thème du jeu astral. Exposition à la Bibliothèque de l'Université de Winchester-Cambridge (Harvard, USA) dans le cadre du jumelage avec Saint-Germain-en-Laye. Sur les traces de Kijno de Saint-Germain-en-Laye à l'île de Pâques, à la Galerie des Arcades, chez les BROTHIER à Biot, en hommage à LINO MELANO (mosaïste), avec la participation de la Galerie SAPONE de Nice. FIAC, Paris, Galeries PATRICE TRIGANO et ANTONIO SAPONE. IXe Salon L'Art et le sport à la Mairie du XVIIIe arrondissement de Paris. MICHAËL LONDSTALE lit les poèmes de GENEVIÈVE RAPHANEL et d’ANDRÉ ROCHEDY, devant la Cènepeinte par KIJNO pour l'Eglise d'Assy. Le tableau a été pour cette occasion remonté de la crypte et placé dans le cœur de l'église, devant le Christ de GERMAINE RICHIER et la tapisserie de LURCAT entre MATISSE et BONNARD. Séjour à Tahiti et exposition au Musée GAUGUIN organisée par GILLES ARTUR et PATRICE BREDEL. Au Canada, exposition Signes premiers ou le métissage des cultures, avec RIOPELLE et CHU TEH CHUN, organisée par GILBERT EROUART du service culturel de l'Ambassade de France. À cette occasion, KIJNO et CHU TEH CHUN séjournent et exposent au Québec et chez les amérindiens montagnais. Des fréquentes rencontres avec RIOPELLE s'organisent.


Kijno sur lîle de PâquesLadislas KIJNO sur l'île de Pâques


Avec Teh Chun reveillon 1992 - photos MalouAvec Teh Chun reveillon 1992 - photo Malou Kijno


Image titleLadislas Kijno et Riopelle


1994

Rimbaud : l'homme aux semelles de vent. Exposition itinérante de Charleville-Mézières à Bruxelles, organisée par CHRISTINE BOUSSARD et DOMINIQUE BAUGUIL. Galerie Art-Espace chez POME TURBIL à Thonon-les-Bains. Invité d'honneur à l'Espace MALRAUX du Salon d'Art contemporain à La Madeleine-les-Lille. Un Cabinet d'amateur, Galerie SERGE GARNIER à Paris avec APPEL, ATLAN, DMITRENKO, ESTÈVE, FAUTRIER, HERBIN, MANESSIER, PIGNON, POLIAKOFF et SINGIER. Carte blanche à JEAN-CLAUDE CASADESUS, Bruges. Les nouveaux romantiques, Musée Véra à Saint-Germain-en-Laye. Art Jonction à Cannes. Gravures de KIJNO présentées par JACQUES BOULAN. 34 artistes contemporains pour le Liban, exposition organisée par PIERRE CHAIGNEAU (conservateur du musée de Nice) à Beyrouth (Liban). Des images pour la paix, 12 artistes pour Sarajevo au Parc de la Villette à Paris. Exposition placée sous le patronage de l'UNESCO. KIJNO 1959-1960, Galerie SAPONE à Nice. Le vernissage est suivi d'une séance de signature du livre "KIJNO" de RAOUL-JEAN MOULIN édité par le Cercle d'Art (Paris). Dans le cadre du mouvement de la Paix, présentation de la grande bannière pour le Cavalier de la Paix (série des Liturgies brûlées) à Montluçon. Exposition pour Emmaüs avec MAHDJOUB BEN BELLA, ARTHUR VAN HECKE, ROGER FREZIN ... à la Jeune Chambre Économique de Roubaix. Liturgies brûlées Galerie PATRICE TRIGANO à Paris et signature de la monographie KIJNO de RAOUL-JEAN MOULIN, édité par le Cercle d'Art (Paris).

Raoul Jean MoulinRaoul Jean-Moulin

1995

Retour à Tahiti, Galerie API PATRICE BREDEL et signature de la monographie KIJNO de RAOUL-JEAN MOULIN, édité par le Cercle d'Art (Paris). Participation à l'exposition Lignes et couleurs du Nord par l'atelier de la monnaie à Lille. 500 petits tableaux pour une grande cause, exposition pour le 50e anniversaire du secours populaire français, salle des échanges du RER, Paris. Rétrospective à la Maison des Princes à Pérouges (l'Ain). Abstraction géométrique-Abstraction lyrique, lycée Salvador ALLENDE, Béthune. Eventail d'artistes, Galerie La Pochade, Paris. Biennale d'art présent, Arras. Salon de Mai, Paris. Poésie, c'est liberté exposition-rencontre avec GENEVIÈVE RAPHANEL, ANDRÉ ROCHEDY, OLIVIER ROUGERIE et RAOUL-JEAN MOULIN pour les 45 ans des Éditions ROUGERIE, Villeurbanne. Participation à la FIAC à Paris avec la Galerie PATRICE TRIGANO. Exposition à la Galerie MISCHKIND, Lille, avec MATHIEU,

MANESSIER, LANSKOY, BEN BELLA, POLIAKOFF, HERBIN. Présentation d'oeuvres de KIJNO par l'Institut International des Maîtres IUFM de l'Académie d'Amiens, à l'occasion de son festival de la maison de la culture d'Amiens. Dans les jardins secrets de KIJNO, Galerie RÉGIS DORVAL, Le Touquet.


Image titleLad avec Patrice Trigano



1996

Invité d'honneur de l'exposition Papier-passion organisée par MADELEINE CARCANO, Bibliothèque de Lille. L'art du portrait du XX° siècle, Pabellon de Mixtos de la Cuidadela, Pampelune (Espagne). Avec notamment BALTHUS, PICASSO, MATISSE, MAGRITTE, PICABIA, WARHOL, TAL COAT. Grands maîtres du XXe siècle, Galerie RÉGIS DORVAL, Le Touquet. Feria d'Arte Moderna e contemporanea avec la Galerie ANTONIO SAPONE de Nice, Milan. Les éventails du XVIIIe siècle à nos jours, Musée de Châteauroux. Les acquisitions 1995 du FDAC du Val de Marne. À cette occasion, RAOUL-JEAN MOULIN présente trois illustrations de KIJNO réalisées en corrélation avec SALAH STÉTIÉ et la toile Grande Icône pour tous les enfants qui meurent chaque jour de faim et de misère.

120 artistes pour Sarajevo" à l'initiative de l'association "Des images pour la paix, Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, Orléans. Retour de Tahiti, Il Centro umanistico di incontri internazionali ANTONIO et AÏKA SAPONE, Bellone (Italie). La Pologne et l'art contemporain, Hôtel de Ville de Levallois. Invité d'honneur. Participation à la FIAC avec la Galerie PATRICE TRIGANO. 10e salon de L'art et le sport, Mairie du 8e arrondissement, Paris. Exposition avec les poètes GENEVIÈVE RAPHANEL et ANDRÉ ROCHEDY, Annonay. Exposition des peintres, graveurs et calligraphes autour de SALAH STÉTIÉ, Université de Pau et des Pays de l'Adour, Pau. 100 peintres de l'École de Paris 1945-1975, dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, UNESCO, Paris. La toile Les Hespérides du musée de Toulon est placée dans la salle des conférences de l'hôpital Fontebré, la Seyne, par le Docteur NERINA PROFIZI.

1997

5e Biennale d'art présent à Arras. Hommage à Edouard Pignon. "Le mouvement perpétuel", exposition organisée par RAOUL-JEAN MOULIN pour le 100e anniversaire de la naissance d'Aragon. Fête de l'Humanité, Paris. La Toile La révolution dans la révolution est présentée. À la même fête de l'Humanité, Avec Aragon réunissant des oeuvres d'artistes présentées par le mouvement de la paix. Simple magie, étrange évidence, exposition organisée par YVES LEGROS, au château de Saint-Ouen. 51° Salon de Mai à Paris puis Tokyo. Estampes contemporaines de l'atelier de l'ARCO, centre culturel du château des Montfort, Vernet-la-Varenne. Le Salon de Mai expose, Gallery DIELEMAN, Gembloux (Belgique).

1998

Salon du livre, Signature du livre Fenêtre d'aveugle de SALAH STÉTIÉ sur les papiers froissés de KIJNO, édité par OLIVIER ET RENÉ ROUGERIE. À Issy-les-Moulineaux, KIJNO réalise pour le restaurant L'île un papier froissé monumental en correspondance avec les sculptures d'ALBERT FÉRAUD et un relief de JEAN-PIERRE RIVES. Exposition de groupe Modernité 98, Lycée HENRI DARRAS, Liévin. Les Bouddhas de KIJNO, Colombier de Vascoeuil, près de Rouen. Exposition organisée par PATRICK-GILLES PERSIN à l'occasion de la parution du livre de PATRICK MORISSON Artist in situ, Am Tunnel (Luxembourg). KIJNO préside le jury du XXIIe festival international du film d'art, Unesco, Paris, 1998. Inauguration de la salle LADISLAS KIJNO, à la maison du citoyen et de la vie associative, Fontenay-sous-Bois. Le Salon de Mai et le Japon, Paris-Tokyo. KIJNO participe à l'hommage rendu à son maître en philosophie JEAN GRENIER, Musée d'histoire et bibliothèque municipale de Saint-Brieuc.

1999

Paris-Santiago, Santiago-Paris, exposition organisée par l'Alliance Française à Santiago (République Dominicaine). Exposition GÉRARD XURIGUÉRA et ses amis écrivains, peintres, sculpteurs, Hôtel de Ville et CREPS de Châtenay-Malabry. Biennale d'art présent, Arras. Du Musée d'Antibes au musée de Cagnes 1956-1999. Rétrospective KIJNO au Château-Musée de Cagnes-sur-Mer. Les artistes contemporains de Provence Côte d'Azur, Mairie du Ve arrondissement, Paris. Salon de mai, Paris. Exposition avec TYSZBALT et BOUMAN, organisée par MONIQUE DE BEAUCORPS et la municipalité de Croissy-sur-Seine. Exposition de groupe à l'occasion de la parution de la dernière édition du livre de JEAN-LOUIS FERRIER L'aventure de l'art au XX° siècle, Galerie MABEL-SEMMLER, Paris. Par l'intermédiaire de GÉRARD BOSIO, conseiller culturel pour le 50e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, KIJNO offre sa Grande icône pour les journalistes assassinés. Exposition, ville de Larisa (Grèce). Exposition des acquisitions du F.D.A.C. du Val de Marne. Art flamand d'aujourd'hui, exposition organisée par GÉRARD XURIGUERA, à l'espace Belleville, Paris. Salah Stétié et ses amis artistes, Librairie NICAISE, Paris. Parution du livre le poète et la poésie par GIOVANNI DOTOLI aux Editions KLINCKSIECK. Pour la couverture de l'ouvrage, KIJNO a dessiné le portrait de SALAH STÉTIÉ, Salon des Indépendants, Espace Branly, Paris. KIJNO est l'invité d'honneur des peintres et sculpteurs. Sur les routes de l'art exposition organisée par ANDRÉ PARINAUD et la direction de l'Institut de Gestion Sociale (IGS), Paris. L'inauguration de la cathédrale Notre Dame de la Treille à Lille a lieu le 19 décembre. La rosace de KIJNO et le portail de JEANCLOS sont pris dans une structure de PETER RICE. Architecte PIERRE LOUIS CARLIER. 2000 mini formats pour l'an 2000, Galerie LEFOR OPENO, Paris.

Extraits du catalogue de la rétrospective Kijno, Musées des Beaux-Arts, Lille 2000


Image title
Exposition au Château de Cagnes sur mer Ladislas Kijno, Alkis Voliotis et André Villers  
Photo Serge Assier



2000

Hommage à TAL-COAT : peintures de KIJNO, DANIEL MOHEN et TAL COAT, Val Fourré. KIJNO Rétrospective, Palais des Beaux-Arts de Lille. Le projet de cette exposition fut imaginé par le Docteur CHARLEY FAROUX et réalisé par ARNAUD BREJON DE LAVERGNÉE, conservateur en chef des Musées de Lille. Commissaires de l'exposition Renaud FAROUX et Sylvie ACHERÉ. Conception et réalisation graphique du catalogue et de l'affiche : JEAN-JACQUES TACHDJIAN.

2001

Musée Paul Valéry de Sète, HENRY PERIER commissaire, avec la présence de BERNARD NOËL.

2002

KIJNO travaille à l'importante série de 70 papiers froissés sous le titre Variations psychanalytiques sur Tristan Tzara. Cet ensemble sera présenté par ANDRÉ et JULIETTE DARLE au château des Stuarts à Aubigny-sur-Nère, à l'espace 1789 à Saint-Ouen chez Idélia à l'espace Collectivités, Paris - Le Bourget et par Bernard VASSEUR à la maison Elsa Triolet-Aragon à Saint-Arnoult-en-Yvelines, où elle a été définitivement installée. New York, exposition avec Jennifer Taylor. Entre en relation avec le cosmonaute français Patrick BAUDRY. Un long dialogue s'établit entre eux sur les rapports entre l'espace céleste et l'espace de la toile. BAUDRY demande à KIJNO de rédiger la préface de son livre Le rêve et l'espace, éditions du Chêne. La série des Écritures blanches est présentée par Antonio SAPONE à l'Arte Fiera de Bologne (Italie) et à la Galerie Arte 92 de Milan. Réalisation d'une série de 60 bouddhas avec le sculpteur Jean-Pierre RIVES.

Bernard Vasseur et KijnoBernard Vasseur


Image titlePatrick Baudry


2003

Chemin de croix de l'amour, KIJNO peintures et dessins, BERNARD NOËL texte et poèmes, Galerie SAPONE, Nice.

2004

Galerie Régis DORVAL à Lille : après la série des Chaises sont exposées plusieurs phases de l'oeuvre de KIJNO, en particulier celle des Mémoires superposées. A Saint-Germain-en-Laye KIJNO participe à différentes expositions organisées par JEAN RUDELL, peintre et critique d'art. Création de L'Espace KIJNO à Sin-Le-Noble après celui de l'école maternelle La Paix d'Auberchicourt dans le Nord et avant celui de Nœux-Les-Mines (Pas-de-Calais). Les Éditions Maeght présentent à Paris le livre Sonnets de la mort 7 poèmes de BERNARD NOËL 7 lithographies de KIJNO. Fête de l'Humanité, participe à l'exposition 100 ans 100 peintres.


2005

Montpellier, Galerie Hélène TRINTIGNAN Variations sur l'oiseau de feu de Stravinski, préface de Numa Hambursin. Paris, exposition chez Nicaise avec le livre de FRANCOIS XAVIER Le berceau de Phénicie. Fête de l'humanité, exposition CHU TEH CHUN-KIJNO sous le titre Dialogues. Exposition à la Galerie Lucette Herzog, Paris, avec James COIGNARD et la participation de l'atelier de gravure PASNIC et des éditions JACQUES BOULAN. COMBAS et KIJNO terminent le Chemin de croix sur lequel ils ont travaillé pendant près de 2 ans. En effet depuis plusieurs années ils réalisent des séries d'oeuvres entrecroisées. KIJNO expose au Musée de Vitry-sur-Seine (Val de Marne) et au Musée d'Art Contemporain de Dunkerque.

2006

Rétrospective KIJNO au musée d’État Russe, Saint-Pétersbourg (Russie).

Exposition Oeuvres entrecroisées par COMBAS et KIJNO à la Galerie Hélène TRINTIGNAN, Montpellier, sur le thème des Primitifs et des Nus.

KIJNO est l'invité d'honneur avec LE BOULC'H de l'exposition ART SENAT à l'Orangerie du Luxembourg.

2008

Exposition du Chemin de croix, œuvre commune avec Combas et présentée à la Chapelle Saint-Louis des Gobelins à Paris.

Expositions oeuvres croisées II Combas-Kijno, Gold and Black magic women à la Galerie Hélène Trintignan à Montpellier.

Exposition Variation sur bronze de Riace à la Caserte Palazzo reale en Italie

Exposition Œuvres 1957-1972 au Palais des Beaux-Arts à Lille.

Kijno fait don à la ville de Lille du Théâtre de Neruda, ensemble de 30 toiles froissées de 6

Contact

administration@kijno.com

Photos des bandeaux par Alkis Voliotis, voir les photos entières